Penser au dépistage de la chlamydia, c’est important!

Chlamydia trachomatis

Souvent appelée simplement chlamydia, elle est l’une des infections transmissibles sexuellement les plus fréquentes. C’est en effet l’infection bactérienne numéro un des ITSS. Elle est hautement contagieuse et entraîne des problèmes de santé si elle n’est pas traitée.

Chez la femme, faute de dépistage, cette bactérie peut potentiellement provoquer une infection pelvienne grave et prédisposer à une grossesse ectopique (grossesse à l’extérieur de l’utérus) ou même à l’infertilité.

Chez l’homme, elle se caractérise souvent par un écoulement au niveau du pénis et quelquefois une douleur à la miction. Elle peut aussi rarement provoquer une prostatite ou même une épididymite pouvant rendre l’homme infertile.

Saviez-vous que:

  • Le terme chlamydia découle du terme grec ancien khlamúda, qui désigne un court manteau et qui se réfère au comportement de la bactérie. En effet, elle s’attache aux cellules saines comme une cape!
  • La chlamydia est détectée plus souvent chez les femmes, mais elle affecte aussi bien les deux sexes. Parce que l’infection chez les femmes comporte généralement des conséquences plus graves, elles sont statistiquement surreprésentées.
  • On retrouve de plus en plus souvent des infections à chlamydia au niveau de la gorge, c’est pourquoi il est important de discuter avec le médecin ou l’infirmière pour déterminer si une culture de gorge est pertinente pour vous.

Transmission

Causes et symptômes

40-70% des personnes infectées par la chlamydia n’ont aucun symptôme. Même en l’absence de symptômes, la bactérie peut quand même se transmettre. Les symptômes se manifestent souvent 3 à 10 jours après le contact. Parfois, ils peuvent être intermittents. Plus rarement, de longues périodes peuvent s’écouler avant l’apparition des symptômes. En l’absence de symptômes, le test de dépistage devrait se faire idéalement environ 3 semaines après le contact à risque. Toutefois, les nouveaux tests de dépistage peuvent être positifs 2 jours après le contact à risque.

Dépistage et traitement de la chlamydia

Comment dépiste-t-on la chlamydia?

Lors d’un dépistage de routine, un échantillon d’urine est prélevé chez l’homme et une culture vaginale ou du col est effectuée chez la femme. Les tests utilisés sont sensibles et nous permettent de détecter la présence de la bactérie de manière très efficace. Normalement, la chlamydia et la gonorrhée sont testées de pair car elles ont des modes de transmissions similaires et se retrouvent souvent ensemble chez un même patient.

Une infection à chlamydia peut se retrouver au niveau de l’urètre, du col de l’utérus, de l’anus ou de la gorge. Il est aussi possible de souffrir d’une infection à chlamydia au niveau de l’œil.
Le contexte de chaque patient peut varier, c’est pourquoi nous portons une attention particulière à votre situation lors du dépistage pour s’assurer que votre rendez-vous vous apporte une réassurance réelle et des résultats pertinents.

Dans le cas d’un résultat positif, un traitement antibiotique vous sera prescrit, et un test de contrôle sera planifié pour s’assurer que l’infection est complètement disparue. Pendant ce temps, il sera important de vous abstenir de tout contact sexuel non protégé jusqu’à la fin du traitement.

Obtenez votre consultation dès maintenant!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.