Le dépistage simple et rapide de la gonorrhée

Petite histoire de la gonorrhée

La gonorrhée est la deuxième MTS (ITSS) bactérienne la plus couramment signalée au Canada. Elle est considérée comme une menace grandissante à la santé publique mondiale. Cette infection est pourtant connue depuis très longtemps, même si elle a souvent été confondue avec la syphilis au cours de l’histoire. Neisseria gonorrhea doit son nom au médecin allemand Albert Neisser, qui a isolé et identifié la bactérie à la fin du XIXe siècle.

La ‘’chaude-pisse’’, comme elle a souvent été appelée, peut causer de sérieux problèmes de santé faute de traitement adéquat.

Saviez-vous que:

 

  • Le terme gonorrhée vient du grec gonos (semence séminale) et rhéon (couler), se référant à l’écoulement urétral observé chez les hommes.
  • La bactérie causant la gonorrhée s’adapte rapidement aux différents traitements antibiotiques. Plusieurs pays dont le Canada ont déclaré l’existence de souches résistantes à tous les antibiotiques connus. 
  • Dans la même famille bactérienne que Neisseria gonorrhea, on retrouve aussi Neisseria meningitidis, qui est la cause la plus fréquente de méningite bactérienne. 

Transmission

La gonorrhée est transmise principalement par la pénétration vaginale ou anale non-protégée ou par le sexe oral. Chez les hommes, le symptôme le plus fréquent est un écoulement de pus au niveau du pénis souvent accompagné d’une sensation de brûlure au passage de l’urine.

Les femmes peuvent éprouver des saignements anormaux, avoir des relations sexuelles douloureuses, des pertes vaginales anormales ou développer une infection pelvienne sévère pouvant entraîner l’infertilité.
Parce que les symptômes ne sont pas toujours présents, vous pouvez être infecté(e) sans le savoir.

Diagnostic

Dépistage et Traitement

Durant un dépistage de routine, la chlamydia et la gonorrhée sont souvent testées en même temps. Typiquement, une culture vaginale est prélevée chez la femme, tandis qu’un échantillon d’urine est utilisé chez l’homme. Comme la gonorrhée peut se retrouver au niveau de l’urètre, du col de l’utérus, de l’anus ou de la gorge, nous nous assurerons de baser votre dépistage sur votre situation spécifique.

En cas de résultat positif, l’infection est traitée par la prise d’antibiotique. Il est alors important d’informer vos partenaires et de vous abstenir de contacts non protégés jusqu’à la fin de votre traitement. Un test de contrôle sera effectué pour s’assurer de l’efficacité du traitement.

Lorsque la gonorrhée est traitée tôt, il n’y a pas de conséquences à long terme. En l’absence de symptômes, le test de dépistage devrait se faire idéalement environ 3 semaines après le contact à risque. Toutefois, tout comme pour l’infection à chlamydia, les nouveaux tests de dépistage peuvent être positifs 3 jours après le contact à risque.

Obtenez votre consultation dès maintenant!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.