La Ménopause

C’est grave, docteur?

La ménopause touche chaque femme de façon différente. Pour certaines, cette nouvelle étape apporte avec elle des symptômes indésirables, et contrairement à ce qui a longtemps été prôné, il existe des solutions bien différentes et mieux adaptées que les anti-dépresseurs.

Au début de la ménopause, la baisse relative de la progestérone par rapport au niveau d’estrogènes s’accompagne de fatigue, d’irritabilité, d’insomnie, de bouffées de chaleur, de troubles de mémoire, d’attention ou de concentration. Cela ressemble souvent à un syndrome prémenstruel qui s’allonge au point de couvrir une grande partie du cycle. C’est ce qu’on décrit parfois comme péri-ménopause ou pré-ménopause. Ce phénomène est relativement commun à partir de la mi-quarantaine et peut parfois durer plusieurs années avant que la ménopause elle-même s’installe.

À ce moment, le corps a vécu une transformation et s’est déjà souvent déminéralisé, ce qui se traduit par une ostéopénie ou le début de l’ostéoporose. L’hormonothérapie joue un rôle préventif à cet effet. Couplée aux estrogènes qui diminuent la résorption osseuse, la progestérone joue un rôle significatif dans la capacité de maintenir une bonne densité osseuse en stimulant les ostéoblastes (les cellules qui contribuent à former le tissu osseux). Il faut savoir aussi qu’à la ménopause, sans hormonothérapie, l’effet protecteur des estrogènes sur la santé cognitive et vasculaire s’estompera.

L’instabilité des niveaux hormonaux est souvent accompagnée de bouffées de chaleur. C’est ce que les médecins appellent un symptôme vasomoteur, soit une réponse aberrante de la musculature des vaisseaux sanguins. On croit que les symptômes vasomoteurs sont causés par l’impact des fluctuations des taux hormonaux sur l’hypothalamus, la région du cerveau qui contrôle la température du corps. Ils durent généralement de deux à cinq ans mais, chez certaines femmes, ils peuvent durer beaucoup plus longtemps. Parmi les autres symptômes associés à la ménopause, notons:

 

  • Sueurs nocturnes
  • Nausées
  • Étourdissements
  • Palpitations
  • Sécheresse vaginale
  • Diminution de libido
  • Malaises génitaux ou urinaires
  • Sautes d’humeur

     

En bref, les hormones sexuelles sont responsables de maintenir le haut niveau de métabolisme nécessaire à la reproduction. Leur chute entraîne par conséquent une nette diminution du métabolisme et accélère le processus de vieillissement.

L’hormonothérapie bio identique

Une question de précision

L’hormonothérapie de remplacement est une alternative proposée chez les femmes en pré-ménopause ou en ménopause symptomatique. Avant de commencer, il est nécessaire de procéder à un dépistage du cancer du sein ou du col, de l’utérus et des ovaires. Toute femme inscrite dans une thérapie de remplacement sera aussi suivie de près par mammographie et dépistage annuel du cancer du col, de l’utérus et des ovaires.

Nous privilégions l’hormonothérapie bio-identique puisqu’elle permet à votre corps de recevoir des hormones dont la structure chimique est identique à celle produite naturellement. De plus, de nombreuses études démontrent que la progestérone est beaucoup moins à risque d’entraîner le développement de cellules anormales au niveau du sein que les progestatifs (progestérone altérée chimiquement pour obtenir un brevet pharmaceutique sur la molécule). Malheureusement, une confusion importante existe dans la littérature médicale entre ces deux types d’hormones: on décrit souvent la progestérone comme progestatif ou les progestatifs comme de la progestérone. C’est pourquoi nous croyons qu’il est de la responsabilité de votre médecin de vous informer des différences.

Votre traitement sera évalué en fonction à la fois de votre bien-être individuel ainsi que par la mesure des niveaux hormonaux quand cela s’avère utile. Dépendant des besoins spécifiques de chaque femme, cette évaluation hormonale peut se faire par des prises de sang pour établir les taux hormonaux qui vous sont propres.

Pourquoi Créa-MeD?

Le traitement de la ménopause et l’intégration d’hormonothérapie bio identique dans un plan de traitement des symptômes de la ménopause est une discipline qui requiert beaucoup d’attention de la part de votre médecin. Au cours de la dernière décennie, Dr. Luc Bessette a traité et suivi des centaines de patientes aux prises avec un débalancement hormonal dû à la ménopause.

Obtenez votre consultation dès maintenant!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.