Que ce soit votre premier ou votre 50e rendez-vous gynécologique, ce genre d’examen médical n’est pas toujours évident. Il s’agit d’une situation qui peut rendre certaines anxieuses, mal à l’aise ou inconfortables. Voici donc un petit guide indiquant comment devrait se dérouler votre prochain examen gynécologique.

 

C’est quoi, au juste, un examen gynécologique?

Tout d’abord, l’examen gynécologique est spécifiquement fait pour l’examen du système reproducteur féminin.

C’est aussi l’occasion pour discuter de votre cycle menstruel, de vos options en termes de contraception, de tout questionnement par rapport à votre santé sexuelle ou votre système reproducteur.

L’examen gynécologique est aussi très important puisqu’il s’assure que les organes sont en bonne santé et sert à dépister d’éventuelles maladies. Découvrez où peut-on faire un test de MST-ITSS.

 

Où, quand, comment ?

Un rendez-vous chez votre médecin devrait normalement se faire régulièrement dans une clinique médicale. Cela est évidemment plus pertinent si vous ressentez un inconfort, percevez des changements anormaux ou que vous avez des questionnements.

Un examen gynécologique est typiquement réalisé alors que vous êtes allongé sur une table, les fesses au bout de celle-ci. Il est aussi possible qu’on vous demande de placer vos pieds dans deux étriers afin de pouvoir mieux vous examiner.

Le déroulement d’une visite gynécologique débute typiquement à l’adolescence ou au début de l’âge adulte.

Le dépistage du cancer du col de l’utérus se fait habituellement aux 2 ou 3 ans quand une femme a une relation engagée exclusive. En effet, le cancer du col de l’utérus est habillement secondaire à une infection du virus du papillome humain (VPH) contracté suite à une nouvelle relation. Votre examen gynécologique pourrait comporter un examen des seins afin de dépister un nodule possiblement suggestif de cancer du sein.

 

Le déroulement de la visite gynécologique

L’examen gynécologique débute toujours par une conversation avec votre médecin de famille. Il est essentiel de valider vos antécédents médicaux avec lui, allant des grossesses et d’avortements éventuels, de votre envie ou non de prendre ou de changer de contraception, et même de vos habitudes sexuelles.

Bien que certaines questions puissent sembler intrusives ou même un tantinet gênantes, il est important d’en parler pour que votre évaluation soit faite au meilleur des capacités de votre visite gynécologique.

 

Les différentes étapes de l’examen gynécologique

Il est ensuite possible que votre médecin insère un spéculum, une pince à deux lames qui permet d’ouvrir le vagin pour mieux examiner la vulve. Cet examen, quoiqu’un peu inconfortable, est essentiel puisqu’il permet de détecter une mycose, des condylomes ou toute autre anomalie.

Il devrait être fait avec sensibilité et délicatesse et il est important d’avertir votre médecin en cas de douleur.

Le médecin pourrait aussi procéder à un test appelé le toucher vaginal, pour détecter d’autres anomalies comme des kystes, une tumeur des ovaires ou de l’utérus.

Le médecin peut aussi faire un prélèvement du col utérin avec une longue brosse afin de déceler la présence de cellules anormales. Celles-ci sont souvent secondaires à la présence du papillomavirus qui est responsable à lui seul d’une bonne partie des cancers du col de l’utérus.

Bref, bien qu’un examen gynécologique puisse sembler intimidant aux premiers abords, il est essentiel à la santé et au bien-être des femmes. Si cela vous importe, prenez un rendez-vous chez Créa-Med, une clinique médicale privée qui saura bien vous accompagner.

[Total: 1]